Le top 10 des essais anglais à Twickenham

Impressionné par la course de Chris Ashton contre les Wallabies, Brendan Gallagher a dressé son top 10 des essais marqués par les Anglais à Twickenham. Où l’on apprend que les Ecossais sont leurs victimes préférées…

1. Chris Ashton contre l’Australie en 2010
Un essai plein d’audace, de vitesse, de virtuosité et d’intelligence

2. Alexander Obolensky contre la Nouvelle-Zélande en 1936
Une attaque brillante du prince russe qui transperça la défense des Blacks en prenant une course insensée depuis son aile droite.

3. Richard Sharpe contre l’Ecosse en 1963
Par trois dans cette action, l’ouvreur feinta ses défenseurs pour les prendre par l’extérieur. Un modèle de beauté selon le journaliste du Telegraph.

4. Andy Hancock contre l’Ecosse en 1965
Une course de 90 mètres dans la boue par l’ailier de Northampton qui prenait de vitesse trois défenseurs écossais.

5. Clive Woodward contre l’Ecosse en 1981
Une action insensée et interminable dans la défense écossaise de la part du futur sélectionneur anglais qui se décida à aller aplatir lorsqu’il se rendit compte qu’il était tout proche de la ligne d’en-but.

6. Peter Jackson contre l’Australie en 1958
L’essai de la victoire sur les Australiens au terme d’une course le long de la ligne de touche.

7. Bob Hiller contre l’Ecosse en 1971
Encore un essai décisif qui reste surtout dans les mémoires anglaises par le plongeon spectaculaire qui conflut l’action.

8. Alexander Obolensky contre la Nouvelle-Zélande en 1936
L’essai qui tout le monde a oublié, celui de l’ouverture du score contre les Blacks au terme d’une action faite de vitesse et de crochets.

9. Rory Underwood contre l’Ecosse en 1993
L’ailier anglais fut à la conclusion d’une action où s’illustrèrent tout particulièrement les centres Stuart Barnes et Jeremy Guscott, ce dernier étant l’auteur d’une magnifique passe volleyée.

10. Ben Cohen contre la Nouvelle-Zélande en 2002
Une correction infligée aux Blacks par un Ben Cohen dans toute sa splendeur » qui feintait habilement sur Wilkinson avant de mettre le turbo et de laisser sur place la défense adverse.

 

Lire l’article original dans

Publicités
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :