Galles / Angleterre 1903

Bien avant que Domenech ne s’illustre à Twickenham dans les années 1950, un pilier avait déjà fait des merveilles à l’aile. C’était au début du XXème siècle quand le Tournoi était encore exclusivement britannique.

En 1903, cela fait déjà douze ans que Tom Pearson est international. Ses débuts sous la tunique rouge remonte à 1891. Il ne compte que 12 sélections avant ce match contre l’Angleterre mais c’est déjà énorme en cette époque où les confrontations internationales se limitaient aux matchs du « Championship », la version 100% british du Tournoi.

Il est alors le capitaine d’une très belle équipe galloise, certainement la meilleure des îles britanniques de la Belle époque. En 1902, les Gallois ont remporté la Triple Couronne en réussissant l’exploit d’aller s’imposer chez les Anglais à Blackheath 9 à 8.

Ce 10 janvier 1903, le Galles-Angleterre qui ouvre la compétition sent donc la revanche pour les Anglais. Ils y mettent tout leur cœur pour retourner du Gallois. A la 25ème, c’est une grosse cartouche de Bert Gamlin, l’arrière du XV de la Rose, qui sèche Tom Pearson. L’ailier gallois a du mal à se relever. Et quand il y parvient, il sent bien qu’il ne peut plus accélérer. Les changements étant alors interdits, il va rester sur la pelouse mais officiera au poste de… pilier.

C’est le pilier Jehoida Hodges qui le remplace à l’aile. Ce match allait être son match. Alors qu’aucun point n’avait été inscrit avant cette permutation, Hodges inscrivait le premier essai gallois peu avant la mi-temps. Il en marquerait deux autres en deuxième mi-temps, imité par Owen et… Pearson.

21-0 : c’est une belle déculottée que les Diables Rouges étaient en train d’infliger aux Anglais. Pour l’honneur, Denys Dobson sauvait l’honneur des siens (21-5). Il ne pouvait faire oublier que le héros du jour se nommait Jehoida Hodges, qu’il était pilier mais que ce jour-là il avait joué la plus grande partie du match à l’aile et qu’il y avait réussi un triplé (2).

(1) L’année suivante, l’Anglais se distingua lors d’une tournée de la sélection britannique en Australie en devenant le premier joueur britannique expulsé du terrain (apparemment pour des mots déplacés envers l’arbitre). Il mourut en 1916, en Inde, mortellement blessé par le coup de corne d’un rhinoceros.

(2) Malgré cette performance, les Gallois allaient échouer dans leur quête d’une nouvelle Triple Couronne battu par les Ecossais (0 à 6), vainqueurs de cette édition 1903. Les Anglais, également battus par l’Ecosse 6-10 et l’Irlande 0-6, héritaient quant à eux de la cuillère de bois.

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :