Les liquettes du XV de France

A l’heure où les bleus du foot s’apprêtent à revêtir leur première tenue à la virgule, nous nous sommes penchés sur l’histoire du sacro-saint maillot du XV de France. Des anneaux de l’UFSA au bleu nuit de nike, décryptage des tendances sur plus d’un siècle.

Les basiques
Un maillot bleu floqué d’un coq, un short blanc et des bas rouges : voilà les caractéristiques majeures de la tenue du XV de France à travers les âges. Il n’en fut pourtant pas toujours ainsi. Sur leurs poitrines (sur lequel nous reviendrons plus en détail dans un autre article), les premiers tricolores arborèrent d’abord les anneaux de l’USFSA avant que Marcel Communeau n’impose le coq gaulois au début des années 1910. Niveau couleurs, on s’est également pas mal tâté : ce fut d’abord du blanc lors du premier match contre les Blacks en 1906 avant que l’on se mette au bleu ciel pour finalement foncer un peu plus ce bleu dans les années 1920 et arriver au bleu roi à partir des années 1970.

Les années Le coq sportif
Alors que les Britanniques et grandes nations du sud n’affichèrent longtemps aucune marque sur leur tenue, la FFR fut une des premières fédérations à vendre son maillot à un équipementier. Ce fut Le coq sportif qui fabriqua les maillots français de 1975 à 1984. Les évolutions furent assez discrètes : on essaya de passer le col en bleu pour le fondre avec le reste de la tenue et d’introduire des liserés bleu-blanc-rouge au niveau des poignets avant de revenir au grand classique (cols et poignets blancs).

Les années Adidas
A partir de 1985, Adidas prend le relais du Coq sportif avec plus ou moins de réussite. Il y eut d’abord le maillot du grand Chelem 1987 et de la coupe du monde 1987 : coupe droite, cols et poignets blancs, les 3 bandes Adidas sur les manches… une merveille. Au début des années 1990, la firme allemande dénature la belle tunique en introduisant de nouvelles rayures au niveau des épaules. Elle se reprendra à l’occasion de la coupe du monde 1995 avec un maillot plutôt réussi sur lequel 3 épaisses bandes blanches et rouges apparaissent horizontalement sur les manches

Les années Nike
Attention les yeux ! Les Américains, qui avait déjà fourni l’équipe de France dans les années 1980, ont décidé de tout révolutionner. Ils restent sobres au tournant des années 2000, avec une belle réussite, le maillot des années 2002-2003. Ensuite, on oublie les shorts blancs et on passe à un ensemble bleu moulant pour la coupe du monde 2003. En 2007, dans sa guéguerre avec Adidas, fournisseur des Blacks, Nike décide de faire évoluer le XV de France dans un maillot bleu nuit bien loin des basiques évoqués précédemment. L’expérience ne dure pas puisque depuis l’automne 2009, les Français sont revenus à leurs traditionnels couleurs : bleu-blanc-rouge. On attend tout de même de voir ce que les designers de Nike vont sortir pour la coupe du monde 2011…

Pour mémoire

  • C’est en 1928, lors d’un match contre la Nouvelle-Galles du Sud (Australie), que les maillots français furent numérotés pour la première fois
  • Une seule fois, l’équipe de France évolua avec un maillot rouge. C’était en 1959 contre l’Ecosse dans le Tournoi.
Advertisements
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :