Les coupes du monde de Fabien Galthié : 1999

Entre 1995 et 1999, Galthié commence à se forger un palmarès avec le XV de France (deux grands chelems et une coupe latine). Mais il est aussi victime de plusieurs blessures dont une grave au genou qui l’empêche de s’imposer définitivement avec le XV de France. Finalement, après une tournée dans l’hémisphère sud catastrophique à l’été 1999, il fait partie des joueurs sacrifiés (avec notamment son coéquipier de Colomiers Sadourny) pour la coupe du monde.

Même lorsque Carbonneau se blesse pendant la phase de préparation, Skrela et Villepreux lui préfèrent le jeune Pierre Mignoni ou l’inexpérimenté Stéphane Castaignède. Le malaise est profond avec les sélectionneurs.

Sa non-sélection
« Je sentais qu’on me faisait moins confiance pendant la tournée catastrophique en Nouvelle-Zélande, aux Fidji et aux Samoa, où je suis remplaçant. J’ai senti que le staff n’avait pas envie de me prendre, il sélectionne Pierre Mignoni et un gars qui s’appelle Stéphane Castaignède. Je regarde donc le match d’ouverture, pays de Galles-Argentine dans mon canapé. Si à ce moment-là on m’avait dit : “Tu vas jouer la finale”, je ne l’aurais jamais cru. Moi, j’étais loin, et l’équipe de France jouait mal. Ce n’était pas possible. »

« Avant de les rejoindre, j’hésite, car je suis vexé. J’accepte, pour mon plaisir tout d’abord »

Son rappel en sélection
« J’avais été rappelé dans la semaine, et je n’avais pas bien compris pourquoi. Pierre Mignoni n’avait qu’une simple contracture, il pouvait très bien se soigner et récupérer. En plus, ils me rappellent et laissent Castaignède en titulaire. Avant de les rejoindre, j’hésite, car je suis vexé. J’accepte, pour mon plaisir tout d’abord. Je n’avais pas l’intention de prouver quoi que ce soit. On sait ce qu’on vaut, la vérité sort du terrain. C’était déjà la réponse que j’avais donnée en 1995. »

L’acclamation du public
« Le public a scandé mon nom, c’est énorme, je n’avais rien demandé. A la base, un sentiment d’injustice m’habitait, mais vite dépassé car le destin a été plus fort. Je n’ai pas arrêté ma vie à cause d’un ou deux personnages. »

« J’ai fini épuisé, mais je m’en fous, car j’ai été heureux sur le terrain »

« J’ai pris en main les avants et je ne les ai pas lâché. J’ai vécu une aventure fabuleuse. Il s’est passé plein de choses entre nous. Une véritable fusion qui a abouti à cet exploit. Dommage d’avoir échoué en finale, mais nous avons été battus par plus forts que nous. Pendant quatre semaines, pour m’investir comme je l’ai fait, j’ai dû fournir un gros effort. J’ai fini épuisé, mais je m’en fous, car j’ai été heureux sur le terrain. »

La demi contre les Blacks
« Cette victoire qui ne doit rien au hasard. Nous, les joueurs, avions préparé ce match, nous avions commencé à faire un peu de vidéo et mis en place notre stratégie offensive, tout cela était nouveau. Je n’avais pas peur ; quand on a tout perdu, il n’y a plus rien à perdre. C’était force, détermination et courage. Mon élimination et ma rédemption ont été des épreuves, je les ai vécues comme une forme de justice. »

La finale contre les Wallabies
« Cette finale n’était pas bien préparée. On était dans un hôtel ouvert au grand public. Il y avait une pression permanente. On devait de se cacher tout le temps. »

LES COUPES DU MONDE DE FABIEN GALTHIE
Sa coupe du monde 1991
Sa coupe du monde 1995
Sa coupe du monde 2003

A LIRE AUSSI
Coupe du monde 1999 : la rétro

Les coupes du monde d’Abdel Benazzi

SOURCES
« Fabien Galthié : le retour de l’oublié » : La dépêche, 15 octobre 1999
« Galthié ouvre l’album aux souvenirs » : Le Parisien, 8 octobre 2003
Fabien Galthié : «On sait ce qu’on vaut, la vérité sort du terrain» : Libération, 5 septembre 2007
Cédric Beaudou, Lionel Chamoulaud, « Paroles de capitaines » : Mango Sport, 2007

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :