Coupe du monde 2007 : la sélection française

Malgré de bons résultats depuis la coupe du monde 2003 (3 victoires dans le tournoi dont un Grand Chelem), Laporte a du mal à composer son groupe. Finalement, il décide de se passer de plusieurs joueurs cadre (Castaignède, Fritz ou Papé) et prend Chabal mais comme deuxième ligne.

« C’est une journée douloureuse alors que cela devrait être le contraire. Dans ma tête, il y a la liste des joueurs que je n’ai pas retenus. Au lieu de me sentir heureux, j’ai un sentiment de culpabilité. J’ai envie d’accompagner ceux qui ne sont pas sélectionnés ». C’est un peu embarrassé que Bernard Laporte se présente devant la presse le 14 juin pour annoncer la liste des 30 joueurs invités à disputer la coupe du monde en France.

Les invités-surprises
Jean-Baptiste Poux, se voit décerner le poste de 4ème pilier (derrière De Villiers, Milloud et Marconnet, la participation de ce dernier, encore convalescent, restant incertaine). Le Toulousain n’était plus apparu sous le maillot bleu depuis…. la coupe du monde 2003. Sa polyvalence à droite et à gauche a fait la différence avec Emmanuelli et Mas.

Lionel Beauxis que l’on avait vu pour la première fois sous le maillot du XV de France lors du Tournoi 2007 crée également la surprise en intégrant le groupe pour la coupe du monde. Pour Laporte, dont on connait le goût pour les fondamentaux du jeu, c’est d’abord « pied international » qu’il convoque. Mais le Parisien aura une vraie carte à jouer dans cette coupe du monde, la hiérarchie étant loin d’être établie à son poste d’ouvreur entre lui, Michalak et Skrela.

Du commando envoyé se faire broyer en Nouvelle-Zélande (11-42, 10-61), et hormis Ibanez qui était assuré d’avoir sa place, ils ne sont que deux à avoir gagné leur place dans le groupe. Le premier est Sébastien Bruno, le talonneur de Sale, que le sélectionne juge plus mobile.

« En troisième ligne, Chabal manque un peu de rugby comparé à un Harinordoquy. En deuxième ligne, il pourra se concentrer sur ce qu’il aime: le combat, les rucks »

Mais celui qui fait le plus parler, c’est Sébastien Chabal. Pour lui, c’est le début de la starification. Son placage sur Masoe et sa percussion sur Ali Williams ont marqué les esprits et commencent à tourner sur internet. Alors qu’il a toujours joué 3ème ligne et qu’il s’est même spécialisé en 8, c’est en tant que deuxième ligne que Laporte le convoque.

« Chabal est plein de volonté et de détermination. Il a fait des efforts pour être avec nous » justifie Bernard Laporte. Il poursuit : « Il est polyvalent. Il m’a confirmé ce jeudi matin qu’il acceptait de jouer en deuxième ligne. Il m’a presque dit: «C’est là qu’il faut que je joue». Ça permet de libérer une place en troisième ligne et de mieux utiliser son potentiel. En troisième ligne, il manque un peu de rugby comparé à un Harinordoquy. En deuxième ligne, il pourra se concentrer sur ce qu’il aime: le combat, les rucks »

Les oubliés
C’est Pascal Papé, autre joueur issu de la Berjallie, qui fait les frais de ce choix. Il avait pourtant été désigné capitaine pour la tournée en Nouvelle-Zélande. Laporte explique : « C’est douloureux de laisser Pascal sur le bord de la route. (…) Depuis sa blessure au dos (1), Pascal a du mal à retrouver le top niveau qu’il avait lors du Tournoi 2004. » Puis il lâche ce jugement terrible : « Il ne travaille peut-être pas assez ». Le lendemain, dans la presse, Papé déclarera : « J’ai vraiment pris une grande claque dans la gueule. Je suis tombé des nues… J’ai l’impression d’avoir été pris pour un con ! »

« J’ai vraiment pris une grande claque dans la gueule. Je suis tombé des nues… J’ai l’impression d’avoir été pris pour un con ! »

Castaignède, qui faisait également parti de l’expédition néo-zélandaise, reste également à quai. Cette tournée lui a été fatale alors qu’il l’abordait plutôt avec le statut de titulaire du poste. Insatisfait de ses performances face aux Blacks, Laporte prend le risque de ne convoquer qu’un seul arrière, Clément Poitrenaud et de couvrir ce poste avec des polyvalents : Heymans, Traille, voire Dominici. Blessé après un match en 1999, non retenu en 2003, Castaignède rate son dernier rendez-vous avec la coupe du monde.

Dimitri Yachvili, trop inconstant aux yeux des sélectionneurs depuis la coupe du monde 2003, il est logiquement devancé par Elissalde et Mignoni, auteur d’un bon Tournoi 2007. Il en va de même pour Florian Fritz, élu meilleur joueur français en 2006 mais dont l’année 2007 a été marquée par les blessures. La polyvalence ouvreur-centre de Skrela incite Laporte à ne prendre que trois centres. Marty, plus gérable (?), est préféré à Fritz. Il ne figure même pas dans la liste des réserviste.

(1)    En mars 2006, Papé s’est fait opéré du dos

Le groupe français

Marconnet (Stade Français) Milloud (Bourgoin) De Villiers (Stade Français) Poux (Toulouse)
Ibanez (Wasps) Szarzewski (Stade français) Bruno (Sale)
Pelous (Toulouse) Thion (Biarritz) Nallet (Castres) Chabal (Sale)
Betsen (Biarritz) Harinordoqui (Biarritz) Martin (Stade Français) Vermeulen (Clermont) Bonnaire (Bourgoin) Nyanga (Toulouse)
Mignoni (Clermont) Elissalde (Toulouse)
Michalak (Toulouse) Skrela (Stade Français) Beauxis (Stade Français)
Jauzion (Toulouse) Marty (Perpignan) Traille (Biarritz)
Dominici (Stade Français) Heymans (Toulouse) Rougerie (Clermont) Clerc (Toulouse)
Poitrenaud (Toulouse)

La liste cachée
Kayser (Stade Français) Emmanuelli (Clermont)  Mas (Perpignan) Papé (Castres) Lamboley (Toulouse) Dusautoir (Toulouse) Magne (London Irish) Yachvili (Biarritz) Boyet (Bourgoin) Grandclaude (Perpignan) Liebenberg (Stade Français)

LE XV DE FRANCE ET LA COUPE DU MONDE 2003

A LIRE AUSSI SUR LA COUPE DU MONDE 1987

SOURCE

  • « Beauxis l’élu, Papé le sacrifié » : sports.fr, 14 juin 2007
  • « Castaignède, le Prince oublié… » : sports.fr, 14 juin 2007
  • « Un Chabal pour un Papé » : sports.fr, 15 juin 2007
Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :