France-Angleterre 1991 : l’avant-match

Quelques mois après avoir disputé une finale du Tournoi des 5 nations à Twickenham, une finale qui tourna à l’avantage du XV de la Rose (19-21), Français et Anglais ont rendez-vous au Parc des Princes pour un quart de finale de coupe du monde.

« Nous ne visons pas une victoire contre la France. Nous jouons pour le titre ». A écouter Roger Uttley, ce quart de finale contre la France à Paris n’est qu’une étape vers le titre mondial, un titre mondial que les Anglais ont mission de remporter dans leur jardin de Twickenham.

Si le XV de France n’a pas été très convaincant lors du premier tour (1991 : le parcours du XV de France – France 1991 : la compétition), celui de l’Angleterre ne les autorise pourtant pas plus à revendiquer le statut de favori. Battu en ouverture à Twickenham par les Blacks (12-18), le XV de la Rose a ensuite battu nettement l’Italie (36-6) et les Etats-Unis (37-9), sans que ces résultats soient très signifiants.

Mais à la différence des Français qui ont utilisé leur équipe type à chacune de leurs sorties, les Anglais ont fait tourner leur effectif. Ainsi, pour ce match contre la France, on enregistre sept changements par rapport au match contre les Etats-Unis. Hodgkinso, Halliday, Olver, Pearce, Redman, Ackford, Rees et Richards retournent sur le banc. Webb, Guscott, Moore, Probyn, Ackford, Winterbottom et Teague retrouvent leur place dans le XV de départ, un XV de départ qui cette fois, ne ressemble en rien à une équipe B ou bis.

Côté français, l’équipe sera très proche de celle qui a battu difficilement les Canadiens. Un instant douteux, Sella tiendra finalement sa place. Le duo trillo-Dubroca procède à deux changements : Cambérabéro, blessé, cède sa place d’ouvreur à Lacroix ; le remplacement de Benazzi par Cécillon au centre la 3ème ligne répond quant à lui à un besoin de puissance supplémentaire.

France
Blanco – Saint-André ; Sella ; Mesnel ; Lafond – Lacroix ; Galthié – Cabannes ; Cécillon ; Champ – Roumat ; Cadieu – Ondarts ; Marocco ; Lascubé

Angleterre
Webb – Heslop ; Carling ; Guscoot ; R. Underwood – Andrew ; Hill – Winterbottom ; Teague ; Skinner – Ackford ; Dooley – Probyn ; Moore ; Leonard
L’ARBITRE DU MATCH
Le choix du néo-zélandais Bishop pour diriger ce quart de finale contrarie les Anglais. Ils préfèrent les arbitres du Nord. Les français ne s’en plaignent pas. Ils n’ont pas d’à priori contre lui

A PROPOS DE CE FRANCE-ANGLETERRE 1991

TOUT SUR LA COUPE DU MONDE 1991

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :