Australie – France 1987 : le match

C’est dans un stade coquet et avec un arbitre peu indulgent que les Français vont réaliser l’un des plus beaux exploits de leur histoire. A coup sûr, le premier très grand match de l’histoire de la coupe du monde.

Australiens et Français ont rendez-vous au Concord Oval de Sydney, « un cadre rustique et propret mais indigne de l’enjeu » comme l’écrire Patrick Lemoine. Les Français sont rapidement menés 9-0 (deux pénalités et un drop) mais aucune inquiétude dans leurs rangs. Blanco : « Nous ne nous sommes jamais affolés. Même lorsque nous étions menés 9-0, on sentait qu’on pesait sur le match et on voyait le doute dans leur regard. »

« On avait décidé de ne pas pousser la première mêlée mais la deuxième. Et alors là, Garuet a tordu son opposant, un certain Lillicrap. »

La presse, à l’image de Midi Olympique, confirmera cette impression : « D’entrée, on avait compris. L’esprit de Nantes soufflait sur Sydney. A la première mêlée, les Australiens craquèrent. Sur le premier regroupement, les Français, tête devant et poils hérissés, fusèrent en planche ». Effectivement, les avants français sont bien présents. « On avait décidé de ne pas pousser la première mêlée mais la deuxième, témoigne Fouroux. Et alors là, Garuet a tordu son opposant, un certain Lillicrap. »

Un essai français juste avant la mi-temps signé Lorieux, tout en puissance, leur permet de recoller au score : 9-6. C’est en deuxième mi-temps que le match va s’emballer. Un essai de Campese redonne neuf points d’avance aux Australiens (15-6). Mais dans la minute qui suit Sella lui répond. Quelques instants plus tard, il est imité par Lagisquet. Avec la pénalité de Cambérabéro, la France prend l’avantage 21-15.

A un quart d’heure de la fin, le troisième ligne australien Codey inscrit le troisième essai australien malgré un en-avant sur la touche. Les deux équipes reviennent à égalité. Elles le seront encore à la fin du temps réglementaire, Français et Australiens ayant chacun passé une pénalité (24-24).

« Cadrage-débordement, et il renverse vers Berbize qui retrouve Patrice d’une longue sautée. Crochet intérieur, le ballon roule jusqu’à Rodriguez… »

On se prépare alors à la prolongation lorsqu’arrive l’essai de Blanco. L’arrière raconte : « Il part d’une mêlée fermée. A la sortie, Pierre (Berbizier) me donne le ballon, je l’envoie à Patrice (Lagisquet) qui le récupère après un rebond, comme au basket, et qui tape loin. A la réception, il y a Campese mais aussi et surtout un placage de Lorieux, énorme. Pascal (Ondarts) ramasse la balle et sur un pas, il sert Rodriguez qui lance Charvet. Cadrage-débordement, et il renverse vers Berbize qui retrouve Patrice d’une longue sautée. Crochet intérieur, le ballon roule jusqu’à Rodriguez qui le ramasse et me le donne… »

« Quand j’ai marqué, j’étais tellement heureux… Pas pour moi, non, pour mon équipe. Aplatir à ce moment-là, et remporter le match 30-24, c’était la concrétisation de tout le travail accompli avec ces mecs. Oui, je peux le raconter cet essai, non pas parce que je l’ai revu  très souvent mais parce qu’il est gravé en moi depuis ce jour-là »

Revoir l’essai de Blanco

A PROPOS DE CET AUSTRALIE-FRANCE  1987

SUR LA COUPE DU MONDE 1987

SOURCES

  • « La grande histoire de la coupe du monde de rugby » : L’Equipe édition, 2011
  • Richard Escot, « Les exploits du XV de France » : Solar, 2003
  • « Atlas coupe du monde de rugby France 2007 » : Midi Olympique, hors-série, 2007
  • « France – Australie : Sydney dans la légende : Midi Olympique, juin 1987
  • « 13 juin 1987 : le match des matchs » : rugby-nomades.qc.ca
  • « Le XV de France et la coupe du monde de rugby » : L’Equipe Saga, n°4, août 2011
Publicités
Tagué , , ,

Une réflexion sur “Australie – France 1987 : le match

  1. Ma plus grande émotion rugbystique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :