C’était (pas) mieux en… 1986

Un XV de France qui domine un peu l’Europe et se lance dans un tour du monde… Des Blacks en quête de pognon… Une finale marquée par un grave accident… ça s’est passé en 1986.

Le tournoi
Ce Tournoi 1986 s’annonce mal pour le XV de France avec les forfaits de trois de ses cadres : Philippe Dintrans (opéré d’une hernie discale en novembre), Didier Codorniou et Lescarboura. Fouroux rappelle deux anciens, Laporte (33 ans) et Haget (36 ans), et lance deux jeunes pour débuter le Tournoi : Chadebech et Champ. Il fait aussi appel à Daniel Dubroca pour remplacer Dintrans comme capitaine et talonneur, un poste qu’il n’a pratiquement jamais occupé en club.

Pour l’ouverture du Tournoi, malgré l’essai de filou de Berbizier sur le coup d’envoi, c’est bien l’Ecosse qui l’emporte : la France a été pénalisée à 21 reprises et Gavin Hastings ne s’est pas fait prier pour convertir six pénalités, égalant le record du Néo-Zélandais Don Clarke en test-match. Contre l’Irlande, les Français se réhabilitent en pratiquant un jeu très offensif, un jeu symbolisé par l’essai de Sella qui conclut une action de 23 passes et longue de 65 secondes. Ils confirment au Pays de Galles où la botte de Thornburn ne fait que limiter les dégâts et terminent en beauté face à l’Angleterre : les Français inscrivent quatre essais dans ce match et en totalisent treize sur l’ensemble du Tournoi

Le XV de France remportent ce Tournoi à égalité de points avec l’Ecosse qui, entre temps, à chuter au Pays de Galles (15-22). Victorieuse de l’édition 1985, l’Irlande hérite d’une humiliante cuillère de bois.

XV de France
Pour préparer la coupe du monde qui aura lieu un an plus tard, Fouroux a concocté une tournée extravagante dans l’hémisphère sud avec pas moins de huit matchs, dont quatre tests, et trois pays visités en un mois. Après s’être un peu laisser aller lors du premier test face aux Pumas, les Français se reprennent lors du second avec les rentrées de Lescarboura, Andrieu, Dubroca, Gallion et Blanco.

Le 14 juin, les dix essais inscrits à Brisbane face au Queensland laissent espérer une belle performance pour le test face aux Wallabies. Mais la blessure de Gallion avant ce match déstabilise le XV de France. Malgré trois essais français, Michael Lynagh qui inscrit six pénalités (record de nouveau égalé) maintient les siens à flot avant de leur donner la victoire. Le XV de France terminera sa tournée une semaine plus tard par une défaite face aux « Baby Blacks ».

A l’Automne, c’est au tour des Blacks, qui ont récupéré leurs cadres, de rendre visite aux Français. Ils l’emportent logiquement lors du 1er test à Toulouse face à des Français au jeu stérile.

Une semaine plus tard, les deux équipes ont rendez-vous à Nantes où le XV de France se présente animé par une sérieuse volonté de revanche. Fouroux n’a opéré qu’un seul changement : Ondarts à la place de Chabowski au poste de pilier gauche. Mais avec la préparation que Fouroux fait suivre à ses hommes, cela suffit pourtant à faire la différence. La France fait preuve de cohésion, d’enthousiasme et de solidarité pour remporter sa victoire la plus nette sur les Blacks

Championnat de France
La finale réunit Agen, vainqueur de Toulon en demi-finale (38-18) et Toulouse, le tenant du titre, qui a sorti Graulhet au même stade (21-12). On attend donc une grande fête du rugby.

Mais l’accident dont est victime Dubroca va pétrifier la finale. KO, le capitaine du XV de France a avalé sa langue et on n’arrive pas à lui desserrer la mâchoire. C’est Pierre Berbizier qui va y parvenir en utilisant le drapeau de touche de l’arbitre. Dubroca respire et peut être évacué.

Une interception de Novès permet à Bonneval d’inscrire le seul essai de la finale. Toulouse l’emporte 16-3 et conserve son titre.

Ailleurs…
Dans le monde, l’année est marquée par la tournée des Cavaliers Néo-Zélandais en Afrique du Sud.

Faits divers

  • Contre l’Ecosse, Berbizier marque l’essai le plus rapide de l’histoire après 20 secondes de jeu
  • Deuxième et dernière sélection de Bernard Herrero avec le XV de France ; il a surtout été 28 fois remplaçant
  • Le 19 avril, l’International Board fête son centenaire à Twickenham avec un match entre une sélection des cinq nations et une sélection des overseas, les meilleurs joueurs de l’hémisphère sud
  • En décembre, sur ses terres, Toulouse remporte le Masters, sorte de championnat du monde des clubs voulus par Jean Fabre
  • Mécontents d’une décision de la commission de discipline du Languedoc, les joueurs de Bousquet d’orb décident une grève du jeu. Face à Puysseguier, les joueurs entrent sur le terrain les bras croisés et s’installent dans l’en-but laissant leurs adversaires jouer seuls. Résultat ? 40 essais inscrits et un score de 240 à 0, le plus gros jamais enregistré
  • La fédération néo-zélandaise signe, en secret, un contrat avec le brasseur Steinlager pour un montant d’un million par saison

1986, c’était aussi…

Top 3 musique

  1. So – Peter Gabriel
  2. Who Made Who – AC/DC
  3. Master of Puppets – Metallica

Top 3 Cinéma

  1. Le nom de la rose
  2. Tenue de soirée
  3. 37°2 le matin

Top 3 Sport

  1. Mike Tyson, 20 ans, plus jeune champion du monde poids lourds de tous les temps
  2. Alain Prost, champion du monde de F1
  3. L’Argentine de Maradona est championne du monde de foot

En France et dans le monde…

  • Explosion à la centrale nucléaire de Tchernobyl
  • Début du deuxième gouvernement de Jacques Chirac (première cohabitation)
  • Entrée de l’Espagne et du Portugal dans la CEE
Publicités
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :