Tournoi 1962 : la rétro

VAINQUEURS DES TROIS DERNIERES EDITIONS DU TOURNOI, MAIS BATTUS, ET BIEN BATTUS, L’ETE PRECEDENT LORS DE LEUR PREMIERE TOURNEE EN NOUVELLE-ZELANDE, LES FRANÇAIS ONT UN PEU PERDU DE LEUR AURA. ILS VONT TOUT DE MEME TENTER DE PRESERVER LEUR DOMINATION SUR LE RUGBY DU NORD.

2 nouveaux débutent pour l’ouverture du Tournoi : le N°8 montalbanais Henri Romero, repéré lors du traditionnel match de sélection de Bordeaux, ainsi que Gensane, le 3ème ligne aile agenais. la ligne de trois-quart est bouleversée avec le retour d’Albaladejo à l’ouverture, l’association de Bouquet et Piqué au centre, la rentrée de Rancoule à l’aile et la volonté des sélectionneurs d’essayer Casaux à l’arrière. Devant, on se réjouit de récupérer Roques, Mommejat et de Gregorio qui avait tant manqués l’été précédent en Nouvelle-Zélande. Le capitanat revient à Lacroix qui mène si bien le SU Agen.

A Murrayfield, le XV de France doit affronter le défi des avants écossais, sans doute les plus costauds d’Europe. Ce sont pourtant les avants français qui vont prendre le dessus sur leurs adversaires au cours des vingt dernière minute, forçant la décision (11-3).

Contre l’Angleterre à Colombes, André Boniface fait son retour à la place de Piqué qui s’est cassé la clavicule en plaquant l’Ecossais Laughland. Le pack français domine une nouvelle fois les débats à l’image de Michel Crauste, auteur d’un triplé. A Cardiff, un but de l’arrière Coslett dès la 7ème minute suffit à sceller la victoire en faveur des Diables Rouges (3-0).

Faute de Grand Chelem, la France doit encore assurer une dernière victoire face à l’Irlande, une Irlande qui perd rapidement l’un de ses meilleurs joueurs, McBride, victime d’une fracture du péroné dès la 14ème minute. Plus tard, c’est le centre Hewitt qui se déchire en essayant de rattraper Boniface qui partait à l’essai. Plus tard, c’est l’arrière Gilpin qui s’éteint les lumières en percutant ce même Boniface.

Mais, même lourdement diminués, les Irlandais embrouillent les Français qui ont du mal à mettre leur jeu en place, Lacroix ayant le tort de privilégier le jeu au près quand de grands espaces semblent se dessiner au large. La France l’emporte tout de même 11-0. Déjà victorieux en 1959, 1960 (à égalité avec l’Angleterre) et en 1961, le XV de France s’impose pour la quatrième fois de suite dans le Tournoi

CALENDRIER ET RESULTATS

13.01 – Murrayfield – Ecosse-France : 03-11
20.01 – Twickenham – Angleterre-Galles : 00-00
03.02 – Arms Park – Galles-Ecosse : 03-08
10.02 – Twickenham – Angleterre-Irlande : 16-00
24.02 – Colombes – France-Angleterre : 13-00
24.02 – Lansdowne Road – Irlande-Ecosse : 06-20
17.03 – Murrayfield – Ecosse-Angleterre : 03-03
24.03 – Arms Park – Galles-France : 03-00
14.04 – Colombes – France-Irlande 11-00
17.11 – Lansdowne Road – Irlande-Galles 03-03

CLASSEMENT

1. France 6 pts ; 2. Ecosse 5 pts ; 3. Angleterre 4 pts ; 4. Galles 4 pts ; 5. Irlande 1 pt

EGALEMENT A RETENIR

  • 3 : contre l’Angleterre, Michel Crauste est le premier Français à faire un triplé contre une nation majeure. Il est aussi le premier avant à marquer trois essais dans un match international depuis 1903.
  • 9 : c’est le nombre total de points inscrits par le Pays de Galles et l’Irlande dans ce Tournoi
  • 11 : c’est au onzième mois de l’année que s’achève ce Tournoi. Le match entrer l’Irlande et le Pays de Galles, programmé le 28 avril, a en effet du être reporté en raison d’une épidémie de variole dans la principauté.

L’EQUIPE TYPE

Lacaze (France) – Smith (Ecosse) ; Bouquet (France) ; A. Boniface (France) ; Dupuy (France) – Sharp (Angleterre) ; Jeeps (Angleterre) – Douglas (Ecosse) ;  Morgan (Galles) ; Crauste (France) – Campbell-Lamerton (Ecosse) ; McBride (Irlande) – Roques (France) ; De Gregorio (France) ; Domenech (France)

EN 1962

EN FRANCE ET DANS LE MONDE

  • Tragique manifestation Métro Charonne : 8 personnes meurent écrasées contre les grilles
  • John Glenn, le premier Américain en orbite
  • Indépendance de l’Algérie
  • Début de la crise des missiles de Cuba

AU CINEMA

  • Un singe en hiver d’Henri Verneuil
  • Lolita de Stanley Kubrick
  • James Bond 007 contre Dr. No de Terence Young

LA BANDE-SON

  • The Beatles – Love Me Do
  • Gilbert Bécaud – Et maintenant
  • Ray Charles- I can’t stop loving you

EN SPORT

  • Le SU Agen est champion de France de rugby
  • Le Brésil remporte la Coupe du monde de football.
  • Jacques Anquetil gagne son troisième Tour de France.
Publicités
Tagué ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :