Ulster : l’étoile des années 1980 brille de nouveau

FINALISTE DE LA COUPE D’EUROPE, L’ULSTER SEMBLE RETROUVER LA SPLENDEUR QUI ETAIT LA SIENNE DANS LES ANNEES 1980. C’EST EN TOUT CAS CE QUE PENSE L’IRISH INDEPENDENT. TRADUCTION

L’histoire de l’Ulster est remplie de grands joueurs ayant défendu les couleurs de l’Irlande et jusqu’à Brian O’Driscoll, la province pouvait se prévaloir non sans raison d’être la terre des plus renommés et respectés joueurs irlandais comme Jack Kyle, Mike Gibson ou Willie John McBride.

Dans l’équipe actuelle, Stephen Ferris et Rory Best sont les deux derniers internationaux issus de la province et le millésime 2011-2012 s’annonce comme un compromis entre la tradition de l’Ulster, celle d’avants rudes, et d’un jeu plus cliniques. Quant à Ravenhill, il reste fidèle à sa tradition, celle d’un des stades les plus terribles d’Europe.

Au soir de la victoire contre Leicester en janvier dernier (41-7), les supporters de l’Ulster se mirent à croire que leur équipe avait enfin renoué avec son glorieux passé, celui des années 1960, 1970 et surtout 1980 quand l’Ulster était incontestablement la meilleure équipe d’Irlande.

Les 30 dernières années ont vu la splendeur de l’ulster décliner. Et malgré la victoire de 1999 en coupe d’Europe, il y eut beaucoup de déception depuis l’arrivée du professionnalisme en 1995. Mais aujourd’hui, il y a des signes de renouveau positifs, des signes qui rappellent les grandes heures des années 1980.

LES EIGHTIES
Au début des années 1980, c’est le Leinster de Mick Doyle qui dominait le rugby irlandais, une domination qui conduisit l’entraîneur à prendre en main la sélection irlandaise. Mais à partir de 1984, c’est l’Ulster, sous la conduite de Jimmy Davidson, qui prit le pouvoir et régna en maître. Ce professeur d’éducation physique mit en place des méthodes d’entraînement bien en avance sur leur temps qui permirent aux Ulstermen de remporter trois titres interprovinciaux consécutifs et de remporter une victoire historique en 194 face à des Wallabies qui allaient réaliser le Grand Chelem dans les îles britanniques.

La présence de six joueurs de l’Ulster (Ringland, Crossan, McCoy, Anderson, Matthews et Carr) dans l’équipe d’Irlande victorieuse de la Triple Couronne en 1985 prouve un peu plus la qualité de cette équipe.

LES NINETIES
La supériorité de l’Ulster se poursuivit au début des années 1990. L’Ulster fut invaincu contre le Leinster de la saison 1983-1984 à la saison 1993-1994, contre le Munster de 1980-1981 à 1994-1995 et contre le COnnacht de 1983-1984 à 1997-1998.

Mais avec l’arrivée du professionnalisme, les joueurs commencèrent à partir pour l’Angleterre et la rivalité avec le Leinster et le Munster s’est faite plus forte. La réprésentation de l’ulster en équipe d’Irlande a aussi baissé.

Cela n’empècha pas l’Ulster de remporter la coupe d’Europe en 1999, son triomphe contre le Stade Français en demi-finale restant comm l’une des plus belles victoires de cette province en coupe d’Europe [A lire – Ulster 1998-1999 : le rouge est mis ]

> Lire l’article en VO sur The Irish Independent

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :