Carte d’international n°755 : Rodolphe Modin

DANS UN GROUPE, IL Y A LES TITULAIRES ET LES REMPLAÇANTS. IL Y A LES ENTRAINEURS QUI VEULENT FAIRE LA JOUER LA CONCURRENCE ET CEUX QUI PREFERENT MISER SUR UNE EQUIPE TYPE ET UNE BONNE AMBIANCE. FOUROUX ETAIENT DE CEUX-LA ET C’EST SANS DOUTE POUR CELA QU’IL EMBARQUA MODIN A LA PREMIERE COUPE DU MONDE.


1. C’EST QUI ?
Formé en banlieue parisienne, Rodolphe Modin s’installe pour une saison derrière le pack briviste en 1978 après avoir remporté le championnat de France reichel avec le Racing (contre le Biarritz Olympique de Serge Blanco). L’expérience qui ne devait durer qu’une saison, s’étalera finalement sur treize ans.

2. SON HEURE DE GLOIRE
Jacques Fouroux le convoque pour la coupe du monde 1987 à la surprise générale. Il sera la doublure de Pierre Berbizier mais disputera un match, celui contre le Zimbabwe, remporté 70-12. Il inscrira même 3 essais ce qui fait très certainement de lui l’un des joueurs ayant le meilleur ratio de points inscrits par match (12).

3. ET APRES ?…
Après, Modin va rester dans le giron de l’équipe de France, participant à quelques tournées mais ne revétant plus le maillot du XV de France. Sans regret apparemment : « J’ai eu de nombreuses sélections. Quasiment tous les ans. Avec des tournées en Argentine et en Nouvelle-Zélande. Le point d’orgue fut la Coupe du monde 87 où j’ai joué contre le Zimbabwe. Mais la plupart du temps j’étais remplaçant. C’est comme ça »

A LIRE AUSSI
Les souvenirs de Rodolphe Modin sur le site du CA Brive

DANS LA MEME SERIE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :