Carte internationale n°643 : Jacques Rougerie

LES MATCHS CONTRE DES SELECTIONS DE SECONDE ZONE SONT SOUVENT L’OCCASION D’UN GRAND BRASSAGE POUR TESTER DES JOUEURS QUE L’ON N’A PAS ENVIE DE LANCER DIRECTEMENT FACE A DES CADORS. C’EST AINSI QUE JACQUES ROUGERIE, LE PERE D’AURELIEN, GAGNA SON GALON D’INTERNATIONAL.

C’EST QUI ?
Evidemment, il est plus connu aujourd’hui en tant que père d’Aurélien Rougerie. Mais dans les années 1970, Jacques Rougerie était un bon client du championnat de France, l’un des membres du monstre à seize pattes qu’était alors le pack de l’ASM. L’homme, que l’on surnomme « le cube », joue alors pilier mais peut également dépanner au talonnage comme lors de la finale du championnat 1970.

SON HEURE DE GLOIRE
Jacques Rougerie est convoqué pour jouer face au Japon le 27 octobre 1973 à Bordeaux. Il est associé à Bénésis et Iracabal en première ligne et fait partie des 4 nouveaux lancés par les sélectionneurs. La victoire 30-18 ne convainc pourtant pas et ce sera la seule apparition du Montferrandais en sélection.

ET APRES ?…
Avec Iracabal et Azarete, ses principaux concurrents du moment, on peut penser que la mode était alors au pilier basque dans le XV de France. Gilbert Monteil, alors jeune pilier à Agen, qui eut à affronter Rougerie quelques temps après, livre une autre version : « Petit à petit j’avais pris le dessus en mêlée. Très vexé, il décide d’utiliser d’autres méthodes et le mauvais coup qu’il me balance lui sera fatal, il ne sera plus jamais sélectionné ! » (1)

(1) Gilbert Monteil : « Les savoureux dessous des mêlées »

 

DANS LA MEME SERIE

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :