Tri-Nations 1997 : la rétro

DEUX ANS APRES UNE FINALE DE COUPE DU MONDE PERDUE FACE AUX BOKS ET UNE DEMI-FINALE QU’ILS VONT PERDRE DEUX ANS PLUS TARD CONTRE LA FRANCE, LES BLACKS IMPOSENT LEUR DOMINATION SUR L’HÉMISPHÈRE SUD. ET LE TRI-NATIONS PREND UNE BONNE LONGUEUR D’AVANCE SUR NOTRE VIEUX TOURNOI.

Deuxième édition et deuxième succès pour les Blacks dans les Tri-nations. On pourrait résumer ce Tri-Nations 1997 à cette phrase, tant la suprématie des hommes John Hart fut totale. Cette équipe, dont l’épine dorsale reposait encore largement sur les finalistes de la coupe du monde 1995, ne souffrit même pas des absences de Jonah Lomu (qui commençait à souffrir des reins) ou d’Andrew Mehrtens, parfaitement suppléé par Carlos Spencer.

En face, les Wallabies poursuivaient leurs expérimentations, des expérimentations qui allaient couter sa place de sélectionneur à Greg Smith, bientôt remplacé par Rod McQueen.

Après leur série perdue contre les Lions en juin 1997, les Boks avaient également changé de sélectionneur avec l’arrivée de Nick Mallett. Ce tri-nations fut pour lui une premier terrain d’expérimentation, des expérimentations qu allaient porter leurs fruits à l’automne suivante. Le XV de France, laminé 10 à 52 pour sa dernière au Parc des Princes s’en souvient encore.

EN CHIFFRES

  • 61 : c’est le plus grand nombre de points marqués par une équipe en un match. Ce record a été établi par les Sud Africains contre les Australiens le 23 août 1997. Ils devancent les Néo-Zélandais avec 55 points face à ces mêmes Sud Africains deux semaines plus tôt.
  • 8 : c’est le nombre record d’essais marqués par une équipe un match. Il fut également établi par les Sud-Africains contre l’Australie
  • 90 119 : c’est le nombre d’entrées enregistrées le 26 juillet à Melbourne pour le match Australie/Nouvelle-Zélande
  • 88 : c’est le nombre de points marqués par Carlos Spencer dans ce Tri-Nations. Il termine meilleur réalisateur, devançant Janie De Beer (64 points) et l’Australien David Knox (28 points)
  • 4 : c’est le nombre d’essais marqués par Christian Cullen (Nouvelle-Zélande). Il devance Bunce, Larkham, Tune et Montgomery (3 essais).

RÉSULTATS & CLASSEMENT
19.07 – Afrique du Sud / Nouvelle-Zélande : 32-25
26.07 – Australie / Nouvelle-Zélande 18-33
02.08 – Australie / Afrique du sud 32-20
09.08 – Nouvelle-Zélande / Afrique du sud 55-35
16.08 – Nouvelle-Zélande / Australie 36-24
23.08 – Afrique du Sud / Australie 61-22

CLASSEMENT
1. Nle Zélande 18 pts – 2. Afrique du sud 7 pts – 3. Australie 6 pts

L’EQUIPE TYPE
Cullen (Nouvelle-Zélande) – Tune (Australie) ; Bunce (Nouvelle-Zélande) ; Ieremia (Nouvelle-Zélande) ; Rossouw (Afrique du Sud) – Spencer (Nouvelle-Zélande) ; Van der Westhuizen (Afrique du Sud) – Kronfeld (Nouvelle-Zélande) ; Z. Brooke (Nouvelle-Zélande) ; Kruger (Afrique du Sud) – R. Brooke (Nouvelle-Zélande) ; Cockbain (Australie) – Brown (Nouvelle-Zélande) ; Fitzpatrick (Nouvelle-Zélande) ; Du Randt (Afrique du Sud)

Publicités
Tagué ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :