Canterbury 1998-2000 : premières croisades

Coachés par Wayne Smith, emmenés par Todd Blackadder et inspirés par Andrew Merhtens, les Canterbury Crusaders furent incontestablement la puissance dominante sur Super 12 à la fin des années 1990.

1er mai 1998 : ils sont 100 000 dans les rues de Christchurch. 100.000 personnes venues de toute la province de Canterbury pour célébrer leurs Crusaders, vainqueurs la veille de la 3ème édition du Super 12. Combien parmi eux avaient imaginé un tel succès deux ans auparavant ? Vraisemblablement bien peu.

De tout temps, Canterbury a été l’une des places fortes du rugby néo-zélandais, avec Auckland. Mais depuis les années 1980, la capitale néo-zélandaise avait largement pris l’avantage sur sa rivale de l’île du sud que ce soit dans le Ranfurly Shield, dans le NPC et désormais dans le nouveau Super 12. Pour preuve, quand les Blues d’Auckland remportaient les deux premières éditions de la compétition des provinces sudistes, les Crusaders se morfondaient en queue de classement.

En 1996, les hommes de Vance Stewart terminent à la dernière place du classement avec seulement deux victoires. Les dirigeants de la franchise décident de se séparer de leur entraîneur pour confier les rênes de l’équipe à Wayne Smith. L’ancien ouvreur des Blacks décide de confier le capitanat à Todd Blackadder, un pur produit des campagnes de Canterbury, au parler franc. L’équipe progresse un peu mais avec seulement cinq victoires, elle termine encore loin des phases finales.

Le début de la saison 1998 ne rassure guère les supporters des rouges et noirs qui n’enregistrent qu’une victoire en quatre matchs. Mais avec des joueurs comme Jeff Wilson, Andrew Merhtens, Justin Marshall, Scott Robertson, Norm Maxwell ou Greg Sommerville, il y a du talent dans toutes les lignes de cette équipe et ce talent va permettre d’aligner sept victoires de rang pour se qualifier in-extrémis en demi-finale.

Vainqueurs des Sharks de Durban en demi-finale (36-32), les Crusaders se voient proposer un sacré challenge pour la finale : défier les Blues d’Auckland, double vainqueur du Super 12, sur leurs terres à l’Eden Park. De bout en bout, les débats sont équilibrés et ce n’est qu’en fin de match que Mehrtens initie l’action qui amène l’essai victorieux de James Kerr (20 à 13). Ces Crusaders doivent beaucoup à la performance de leur ouvreur, auteur de 203 points tout au long de ce Super 12.

La saison 1999 ressemble terriblement à la précédente avec une qualification sur le fil pour la demi-finale grâce à une série de quatre victoires de rang. Victorieux des Queensland Reds en Australie, ils gagnent le droit d’aller affronter les Otago Highlanders chez eux en finale. Le match est une nouvelle fois serré mais le titre revient pour la deuxième année de suite aux Crusaders grâce à un essai de Jeff Wilson (24 à 19).

La réussite des hommes de Smith ne passe pas inaperçu du côté de la NZRFU qui, après le fiasco de John Hart lors de la coupe du monde 1999, décide de l’appeler à la tête des All Blacks. C’est Robbie Deans qui prend le relais avec succès puisqu’il mène les Crusaders à un 3ème sacre de rang en l’emportant sur les Brumbies 20 à 19. C’est la fin de l’aventure pour cette équipe. La saison suivante, Todd Blackadder, comme plusieurs de ses coéquipiers, quittent le bercail pour monnayer son talent en Europe. Les Crusaders ne terminent qu’à la 10ème place. Mais ces piètres résultats annoncent une autre période fastueuse pour les Crusaders avec une génération couvée par Robbie Deans.

A lire aussi
Auckland blues 1996-1998 : le plein de super

Advertisements
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :